Blog

Dernières nouvelles

Musée historique de Strasbourg

Le parcours

1-ville-libre-musee-historique-strasbourg       Votre déplacement dans le musée suivra naturellement une ligne chronologique. À noter que la période romaine est excessivement peu traitée, ce qui n’est pas dramatique quand on sait qu’il suffit d’aller au musée archéologique, dans le Palais Rohan, qui se trouve à côté.

Le rez-de-chaussée est essentiellement consacré à la ville libre qu’était Strasbourg, puis à la ville royale française. Il y a là de quoi serpenter pendant une bonne heure, en écoutant l’audio-guide, en lisant quelques textes descriptifs et en observant les pièces exposées sans approfondir.

À l’étage se trouve le fameux plan relief de 1727, à l’échelle 1/600e ayant une surface d’environ 78 m2, commandé par Louis XV et donné à la ville de Strasbourg par Guillaume II. Étape incontournable, il est tentant de l’observer pendant des heures tellement il est exceptionnel et aisé de voir les détails avec les consoles et les jumelles mises à disposition. Une animation permet de s’assoir pendant quelques minutes, ce qui est bienvenu.

4-plan-relief-musee-historique-strasbourg

La visite du musée se poursuit sur le même étage et il est consacré à la période post-révolutionnaire : guerres napoléoniennes, annexion allemande de 1871, annexion française de 1918-19, annexion nazie, retour français et période européenne.

Le parcours y est un peu plus confus pour le visiteur, il faut bien suivre les discrètes indications « sens de la visite ». L’atmosphère et les problématiques de l’époque y sont très bien retranscrites, tout en nuance. Les témoignages présentés sous forme de petits films sont poignants.

La dernière partie du musée, consacrée aux institutions européennes de Strasbourg, après avoir vu tant de morts et de tristesse dans les parties précédentes, est comme un happy end.

La boutique du musée, après ce parcours passionnant, mériterait d’être étoffée de reproductions de certains objets historiques ou encore de déguisements de qualité comme au château du Haut-Kœnigsbourg.

Les pièces

Les pièces présentées dans le musée historique de Strasbourg sont à tout point de vue exceptionnelles. De nombreuses pièces rares s’y trouvent. Étant donné qu’elles sont bien présentées et mises en valeur, il est possible d’observer les détails, d’apprécier la qualité de ce qui est sous nos yeux.

Plusieurs costumes d’époque sont en vitrine, mais également plusieurs artefacts historiques, par exemple : la tête de la statue équestre de Guillaume II, une peinture dans un obus éclaté, le fameux chaudron des zurichois (du moins ce qu’il en reste), des cartes d’identité françaises (modèles A, B et D selon qu’on soit plus ou moins français) ou encore des pilotis de bois placés sous les fondations.

2-tenue-femme-musee-historique-strasbourg3-maison-poupee-musee-historique-strasbourg5-obus-1870-musee-historique-strasbourg

6-peinture-obus-musee-historique-strasbourg7-carte-identite-modeles-a-b-d-musee-historique-strasbourg8-voiture-mathis-musee-historique-strasbourg

L’audio-guide

L’audio-guide est compris dans le prix d’entrée, alors pourquoi s’en passer ?

Son utilisation se révèle parfois un peu déroutante (surtout à l’étage), mais le contenu présenté est de qualité. C’est un excellent complément aux textes descriptifs. Avec lui, il est très difficile de faire une visite de moins de 2 heures, si vous êtes pressés, ne cédez donc pas à la tentation.

On regrettera le manque de places assises dans les endroits où l’audio-guide parle longtemps. Notamment pour les personnes âgées et femmes enceintes.

Les enfants

Si le premier étage se révélera moins attrayant pour les enfants, le rez-de-chaussée, lui, leur conviendra parfaitement.

Les nombreux tiroirs permettent aux enfants, comme aux plus grands, d’interagir avec le musée. Il est possible de porter plusieurs casques et des éléments vestimentaires (fraise, chapeau, etc.). Une longue vitrine présente même des artefacts qui peuvent être pris en main, tâtés et touchés ; tout de suite c’est plus concret. Certaines pièces monumentales et maquettes feront probablement travailler l’imaginaire des plus jeunes.

Tout ceci permettra aux parents de prendre sereinement le temps de lire les textes descriptifs.

Conclusion

Ces quelques critiques ne doivent pas vous refroidir : le musée historique de Strasbourg est un incontournable. Le parcours, la manière d’exposer les pièces ainsi que l’audio-guide sont de grande qualité.

icon-star icon-star icon-star icon-star icon-star-half-empty

À n’en pas douter, il saura séduire même ceux qui d’habitude ne visitent pas les musées : sans audio-guide, sans lire les descriptions, une simple balade rapide pour observer les pièces exposées justifie largement les quelques euros demandés à l’entrée.

Pour ceux qui n’ont pas peur de rester plusieurs heures dans un musée, aucune crainte, il saura vous combler. Les équipes du musée ont fait un travail remarquable.

La visite du musée historique de Strasbourg sera pertinente aussi bien avant d’utiliser Local-Trotter Elsàss / Alsace à Strasbourg, qu’après avoir réalisé toutes les quêtes de la ville. Le musée permettra d’approfondir de très nombreuses quêtes strasbourgeoises. Imaginez donc réaliser la quête « soupe chaude » et voir ensuite la fameuse marmite !

Icon-Local-Trotter-Alsace

Download_on_the_App_Store_Badge_FR_135x40

Share this post

Related Posts